A LA UNE Economie News

PAD : le Dg Aboubacar Sédikh Bèye fête ses 24 agents à la retraite, présente les contours du futur port de Ndayane et décline sa feuille de route de 2021

Le Directeur du Port autonome de Dakar a trouvé, une manière singulière de dire au-revoir à ses désormais ex-24 collaborateurs. En effet Aboubacar Sédikh Bèye a fêté, hier mercredi 31 mars, leur départ à la retraite par une «cérémonie empreinte de cordialité et d’émotions, organisée au salon d’honneur de la Capitainerie du Port de Dakar, en présence du président de son conseil d’administration, M. Moussa Sy», renseigne un communiqué parvenu à la Rédaction de Actusen.

Lequel texte renchérit que «devant les travailleurs retraités, les Directeurs sectoriels, Coordonnateurs de cellules, les Secrétaires Généraux de Syndicats, le Directeur Général du Port autonome a rendu un vibrant hommage aux travailleurs retraités qui ont chacun dans son domaine d’activités, apporté avec engagement, abnégation, expertise et professionnalisme sa partition,  pour faire du port le bijou qu’il représente aujourd’hui»

C’est tous le sens qu’il faille donner au fait que le Dg Aboubacar Sédikh Bèye ait «vivement demandé aux jeunes de prendre exemple sur ces anciens qui ont rendu d’énormes services au port de Dakar et au pays».

Le Président du conseil d’Administration a, lui aussi, jeté son grain de sel dans la fête organisée, hier, Pour ce faire, «il s’est félicité de l’organisation de cette cérémonie et a manifesté toute sa disponibilité à accompagner la Direction Générale dans sa noble mission de faire du port de Dakar, le moteur de l’émergence de notre pays». Selon le maire des Parcelles Assainies, «le  port mérite soutien et accompagnement, car cette société nationale est capable de porter la transformation structurelle de l’économie nationale telle qu’esquissée par le PSE inspirée par le Président Macky Sall».

Mais avant l’intervention du Pca, le public a eu droit à une présentation sur le Projet du Port multifonctionnel de Ndayane. Au micro de El Hadji Meissa Mbaye, qui a expliqué : «à la suite de l’atteinte du seuil de trafic de 412 000 EVP dès 2015, il était du devoir de DP World de démarrer le port du futur prévu dans le cadre de la concession signée en 2008».

Pour lui, «face aux contraintes d’ordre foncier et à la congestion du port de Dakar adossé à la Ville, le choix du site de Ndayane se justifie par un environnement propice à la construction d’un nouveau port multifonctionnel de 4ème génération disposant : un tirant d’eau de -18 m pour accueillir les navires de 20 000 EVP ; un chanel de 5 Km dragué à -20 m ; une zone logistique et industrielle portuaire créatrice d’emplois, de valeur ajoutée, et d’activités d’exportation».

Ce n’est pas tout, parce que El Hadji Mbaye dira que le Port de Ndayane, «découle de la volonté politique des plus hautes autorités et que le choix du site obéit à des critères scientifiques, notamment géomorphologiques».

S’agissant des composantes du projet du port de Ndayane, il urge de savoir que celui-ci comprendra «une Zone portuaire 600 hectares ; un Tac de 300ha ; d’autres terminaux d’une superficie de 300 ha». Mieux, il y aura une Zone industrielle portuaire vaste de 600 HA.

Aux travailleurs du port autonome de Dakar et à ses partenaires, le Directeur Général a présenté ses vœux de bonne et heureuse année 2021, mais aussi il a décliné sa feuille de route pour 2021. Il a en outre montré sa détermination à consolider tous les acquis sociaux et parmi lesquels le programme «un portuaire, un toit».

Actusen.sn

Dans la même rubrique...

Série évoquant l’affaire Adji Sarr : le Cnra convoque le producteur Aziz Niane et Cie

Actusen

Russie : le parquet demande que des organisations de Navalny soient déclarées « extrémistes »

Actusen

Causes des difficultés des étudiants : Ousmane Sonko indexe “l’incompétence” du régime de Macky Sall

Actusen

Laissez un commentaire