News Société

Pour soutirer de l’argent à d’honnêtes citoyens à Touba : un ex-militaire se faisait passer pour un adjoint au commandant de Gendarmerie

Âgé de 32 ans, E. Diop risque gros. L’ancien soldat a été déféré au Parquet de Diourbel, lundi dernier, pour usurpation de fonction et abus de confiance. Selon des informations de ‘’Source A’’, pour soutirer de l’argent à d’honnêtes citoyens, le célibataire sans enfant se faisait passer pour l’adjoint du commandant de la Brigade de proximité de Touba Bélél (Gendarmerie).

Un militaire libéré dort à la prison centrale de Diourbel ! Selon des informations de ‘’Source A’’, l’ancien soldat a été mis aux arrêts jeudi dernier à Saint Louis par les gendarmes de ladite localité. Il a été acheminé dans la capitale du ‘’Mouridisme’’, plus précisément à la Brigade de proximité de Touba Bélel. Âgé de 32 ans, l’ex-homme de tenue de la promotion 2008/3 usurpait la fonction de l’adjoint au commandant de ladite Brigade. Et, le faux gradé de la Gendarmerie nationale a fait des victimes à Touba avant de se réfugier auprès de sa famille à Saint Louis.

Selon des confidences faites à ‘’SourceA’’, une dame avait commandé des portes au niveau d’une menuiserie. Mais le gérant ne cessait de faire trimballer cette dernière. Qui a été mise en rapport avec le faux gendarme. Ce dernier s’est présenté comme l’adjoint au commandant de la Brigade de proximité de Bélél. Il a convoqué le menuisier chez la plaignante au quartier héliport. E.Diop l’a sommé de livrer les portes à la dame dans un court délai.

Jouant sûrement à se faire peur, le faussaire a ordonné au menuisier de le déposer à bord de son véhicule à la Brigade. Au cours de leur débat, ils se sont échangés de numéros de téléphones. Arrivée à quelques mètres du poste de Gendarmerie de Touba, le faux gendarme est descendu du véhicule et le menuisier a rebroussé chemin. Selon des sources proches du dossier, le mis en cause en tenu civile donnait rendez-vous à ses visiteurs devant la Brigade de proximité de Ndindy ou de Touba Bélél pour gagner leur confiance.

“Comment l’ancien soldat a été démasqué par la Gendarmerie”

Logé au quartier Hlm de Touba, le faux gendarme a demandé au menuisier de lui porter garant auprès d’un vendeur de téléphone portable. Il lui a fait savoir que le commandant de Brigade était en voyage avec son argent. Le menuisier a accepté la proposition de l’ex-soldat. Ainsi, il l’a mis en rapport avec un vendeur. Ce dernier lui a consenti à crédit un appareil cellulaire d’une valeur de 120.000 F Cfa. Mais le faux gendarme n’est pas passé à la caisse. Résultat : le menuisier a été contraint de payer la dette.

Frustré et se sentant roulé dans la farine, il a déposé une plainte contre le mis en cause au niveau de la brigade de proximité de Bélel. C’est ainsi que les hommes du commandant Cissé ont lancé un avis de recherche et d’arrestation. Finalement, il est tombé à Saint-Louis. Embarqué à Touba et cuisiné, le militaire libéré a reconnu sans ambages les faits. Selon lui, il est devenu un agent commercial. Mais les difficultés de la vie l’ont poussé à s’adonner à une telle pratique réprimée par le code pénal. Par la suite, il a beau s’amender devant les enquêteurs, mais au terme de l’enquête, il a été déféré lundi dernier au Tribunal de grande instance de Diourbel pour usurpation de fonction et abus de confiance.

Mor Mbaye CISSE, Correspondant à Mbacké

Dans la même rubrique...

Arrestation de Boubacar Seye : Fds/les Guelwaars dénonce un “kidnapping”

Actusen

État d’urgence à Guédiawaye : 5 mille interpellations, près de 6 millions de Fcfa d’amendes et 80 personnes présentées au procureur

Actusen

Moise Sarr : « Actuellement nous avons de bonnes raisons d’espérer que Diarry Sow est en vie »

Actusen

Laissez un commentaire