L’évidence, par principe, ne se démontre pas. Pour moi ce principe est d’une sacralité. Le bafouer relève d’une sacrilège.Je m’étais dis queje n’allais pas intervenir dans le débat qui a suivi la sortie du ministre Aly Ngouille sur la 2STV puisse que le propos du ministre sont d’une extrême clarté. Maisl’objectif de cette réflexion est davantage d’apporter des clarifications que de répondre à aux attaques en règle de l’opposition.

Faceà une opposition en mal de popularité, en manque d’offres politiques s pour des alternatives crédibles qui doivent aller au-delà des contingences personnelleset maitre dans la déformation de  propos, il faut toujours clarifier et encore clarifier. Le ministre Aly Ngouille N’diaye alors invité par Pape Alé Niang s’est prononcé en tant que responsable de l’APR. Si aujourd’hui l’opposition ne peut faire la part des choses entre Aly Ngouille Ministre de l’intérieur et Aly Ngouille responsable del’APR et maire d’une commune là un réel problème de perception se pose.

Est-il utile de rappeler que Aly Ngouille dans son Djolof natal sensibilise ses militants à aller retirer leurs cartes, às’inscriremassivement dans les listes et à coup sur les aideras par ses propres moyens à aller voter le 24 février 2019 pour une victoire éclatante  au premier tour du président Macky Sall. Y’a quoi de plus normal en politique ?

Ce n’est pas le ministre qui votera pour ces milliers de sénégalaistrès murs et très conscients. Ces sénégalais seront distinguées le moment venus la bonne graine de l’ivraie, les travailleurs aux vuvuzela,les réalistes aux vendeurs d’illusions. Le choix que fera le peuple sénégalais, ce grand peuple,  ne peut êtredétourné par qui que ce soit. L’état actuel de notre démocratie, la couverture médiatiqueintégrale de tout le processusélectorale, la présence des observateurs de tous les ordres ne sont pas pour faciliter un quelconque Hold-up.

La frousse et la paranoïaqui caractérisent notre opposition ont atteint leurparoxysme. Cetteopposition voit même à l’acquisition par la police récemment de nouveaux logistiques  en une tentative de brimer de l’opposant. Finalement moi je dirais volontiersà monsieur le ministre d’écouter la voix de Youssou N’dour  dans «doxal sa dokh.» En Quelques jours également, le propos de Marc Aurèle m’est apparu tout vrai«soisrésolu dans l’accomplissement de tes devoirs. Supporte les reproches injustes et dédaigne la vaine gloire». L’opposition sait qu’Aly Ngouille est de l’APR mais elle ne veut entendre le Ministre le réclamer. Quel abus ?Il y a un temps pour le travail dans l’action commune et un temps pour la sérénité. A quand ces temps pour notre opposition ?

Magatte Diop, Cojer Dahra 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here