News Politique

3ème mandat : Mansour Faye esquive la question pour ne pas être viré par le président Macky Sall

Décidément la question sur le troisième mandat fait peur au sein de la coalition présidentielle. Invité, ce dimanche, de l’émission Grand Jury sur la Rfm, le ministre du Développement Communautaire, de l’Equité sociale et territoriale a esquivé ce débat qui continue de faire des victimes dans les rangs de l’Alliance pour la République (Apr). Mansour Faye qui a été interpelé plusieurs fois sur cette question a fait profil bas.

«Ma conviction est très simple. Le président a été élu en 2019 pour effectuer le contrat de mandature qu’il a signé avec les Sénégalais. C’est ça qui m’intéresse. L’histoire de mandat, quand ça va arriver, le Conseil constitutionnel va le dire» a commenté le ministre. Et le journaliste de le relancer encore. Cela veut dire que Macky Sall se présentera une 3e fois en 2014 ? Mansour Faye de répondre : «ça, je ne sais pas. Il faut poser ça à Dieu. Je ne suis pas devin», dira-t-il.

Quid du dauphinat au sein de l’Alliance pour la République ? Le beau-frère du chef de l’Etat répond : «il n’y pas de dauphin. Ce n’est pas une question de dauphin ou non. Nous n’en sommes pas encore là. Nous sommes en début de mandat et ce n’est pas encore à l’ordre du jour. Nous sommes en train de parler du Plan d’actions prioritaire, c’est-à-dire réactualiser après la crise sanitaire. Comment développer ou mécaniser davantage l’agriculture et redémarrer les infrastructures et créer de la croissance. C’est ça l’actualité».

Actusen.sn

Dans la même rubrique...

Accidents de la circulation : 1 morts et plus de 62 blessés enregistrés à Kaolack

Actusen

France : le Sénat vote la prorogation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 31 janvier

Actusen

Guinée: dix candidats malheureux à l’élection présidentielle contestent ensemble les résultats

Actusen

Laissez un commentaire