Actualité News

4 ans après le drame du stade Demba Diop : Mbour réclame toujours justice

Les populations mbouroise ont commémoré, ce jeudi, le quatrième anniversaire du drame qui avait coûté la vie à 8 de ses supporters lors de la finale de coupe de la Ligue qui opposait le Stade de Mbour à l’Us Ouakam. 4 ans après les familles des victimes réclament toujours justice. « Nous avons confiance en la justice de notre pays. Mais vu le déroulement des choses, il y a lieu de s’inquiéter. C’est pourquoi aujourd’hui, nous sommes là pour qu’on puisse nous entendre, pour qu’on puisse savoir que certes nous avons pardonné, mais pardonner ne veut pas dire oubli. Nous ne pouvons pas oublier et nous aimerions que la justice fasse son travail », a déclaré sur Rfm leur porte-parole, Cheikh Samb.

Toutefois, un autre membre des familles des victimes, Adama Dione précise que Mbour n’a aucune dent contre les Ouakam. « Ouakam et Mbour, c’est la même communauté. Il y a des mbourois qui sont à Ouakam et des Ouakamois qui sont à Mbour. Donc, on n’a pas de problème personnel. Donc, on ne change pas sur notre position. On a pardonné. N’empêche, pour ce qui est de la justice, on n’a pas ce pouvoir », a-t-il fait savoir.

Pour rappel, des échauffourées avaient éclaté dans la tribune découverte du stade Demba Diop entre les supporters des deux équipes durant la prolongation provoquant une grande bousculade. Suite de violents assauts de supporters ouakamois, il y a eu un mouvement de panique et la vague de supporters s’est déversée vers une partie de la tribune découverte provoquant l’effondrement d’un mur de cette tribune. Le drame s’est produit durant la chute de plusieurs dizaines de supporters de l’équipe mbouroise.

Actusen.sn

Dans la même rubrique...

Affaire Pape Alé Niang : la Cap donne des nouvelles du journaliste et menace d’intensifier la combat pour sa libération et

Actusen

Election présidentielle de 2024 : le ministre de l’Intérieur annonce la révision exceptionnelle des listes électorales en 2023

Actusen

Affaire Didier Badji et Fulbert Sambou : «les gens ont peur en Casamance que ça soit un ciblage de certains agents» (député Bakary Diedhiou)

Actusen

Laissez un commentaire