A LA UNE News Société

Ancien adjoint au gouverneur de Dakar : Mamadou Ndiaye, officiellement, nouveau préfet de Saint-Louis

Billant élève, puis instituteur émérite et pur produit de l’Ena, il est désormais l’homme fort du département de Saint-Louis. Ancien adjoint au gouverneur de Dakar, Mamadou Ndiaye, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a été, officiellement, installé dans ses nouveaux habits de préfet de cette partie du Nord du Sénégal. Et, ce vendredi, lors d’une cérémonie solennelle dans l’Esplanade de la Gouvernance, le natif de ‘’Ngap’’ niché à 5 kilomètres de la Commune de Dahra Djolof, a éclairé quelques pans d’ombres qui entourent la feuille de route, qu’il entend dérouler. Pour élever toujours plus haut l’étendard de «ce beau département, prestigieux par son statut et son histoire, stratégique par sa géographie et son rôle hautement contributif dans l’économie nationale».

Saint-Louis a un nouveau boss. Son nom : Mamadou Ndiaye, nouveau préfet de cette partie du Nord du Sénégal, qui a été officiellement installé, ce vendredi, au cours d’une cérémonie solennelle dans l’Esplanade de la Gouvernance. Le natif de Ngap, une bourgade située à quelques jets de pierres de la Commune de Dahra Djolof, a, ainsi, récupéré le témoin de son prédécesseur Mariama Traoré qui est désormais la cheftaine du département de Louga. Lors de cette cérémonie organisée, vendredi passé, le nouveau patron de ‘’Ndar’’, Mamadou Ndiaye, a dévoilé quelques pans de sa feuille de route qu’il compte dérouler.

«Je mesure, à sa juste valeur, l’ampleur de la tâche et l’immense défi qui m’interpellent, en assumant désormais la charge de coordonner l’action de l’Etat dans ce beau département, prestigieux par son statut et son histoire, stratégique par sa géographie et son rôle hautement contributif dans l’économie nationale. Je ne puis m’empêcher, alors, de peser les délicates responsabilités qui m’incombent à la seule évocation du nom de Saint Louis, terre chargée de hauts faits historiques dont la gloire renommée a été construite patiemment mais résolument par des générations d’éminentes personnalités.

«Je ne puis m’empêcher, alors, de peser les délicates responsabilités qui m’incombent à la seule évocation du nom de Saint Louis, terre chargée de hauts faits historiques dont la gloire renommée»

S’il est vrai que, dans la pyramide des fonctions administratives, le poste de préfet occupe une place de choix, il n’en demeure pas moins vrai que, dans la hiérarchie des priorités, le département n’est pas mal loti», a déclaré, vendredi passé, celui qui faisait office de gouverneur adjoint de Dakar, jusqu’à la semaine dernière. Ce, après avoir adressé ses vifs remerciements au chef de l’Etat qui lui a confié cette tâche.

«Il me plaît d’exprimer, particulièrement, ma gratitude à Son Excellence, le président de la République pour m’avoir une fois encore renouvelé cette confiance en me nommant préfet du département de Saint-Louis après m’avoir permis de servir naturellement la nation dans les fonctions administratives d’adjoint au gouverneur de Dakar, d’abord chargé du Développement, puis chargé des Affaires administratives. Je voudrais lui assurer mon engagement sans faille à servir la Nation avec la loyauté et la dignité que requiert l’exercice de cette haute fonction», dit-il, reconnaissant.

Adja Khoudia Thiam, Stagiaire Actusen.sn

Dans la même rubrique...

Trafic de drogue : 634 kg de chanvre indien et des faux médicaments saisis entre Mbour et Koungheul

Actusen

Accaparement des vaccins par les pays riches : « un échec moral catastrophique », selon l’Oms

Actusen

Abdoul Mbaye : «mettre en prison le président de Horizon sans frontières est une cruauté digne des pires dictatures»

Actusen

Laissez un commentaire