A LA UNE News Société

Face à l’exigence de paiement des trois mensualités par l’administration de l’école protestante : les parents d’élèves saisissent le juge des référés

Le différend entre les parents d’élèves et l’Administration des Ecoles protestantes n’a pas encore trouvé une issue heureuse. Pour les parents, d’élèves, le paiement d’un mois indu, en plus des frais d’inscriptions et les cotisations parentales, ne peut constituer une solution. Ils prévoient ainsi de saisir le juge des référés.

Leurs enfants ne savent toujours pas sur quel pied danser. Une semaine après l’ouverture des classes, les parents d’élèves et l’administration de l’école protestante de Dieuppeul ne parlent, jusqu’à présent, pas le même langage, en ce qui concerne le paiement de trois de mensualités. Les Associations des parents d’élèves refusent catégoriquement de se plier à cette exigence qu’elles jugent indue.

Cette situation a poussé les parents d’élèves à saisir l’Inspection d’académie (Ia), afin qu’une issue heureuse soit trouvée. Malgré les multiples appels de l’IA, l’administration de l’école n’a même pas daigné décrocher. Au final, la rencontre qui devait se tenir, hier, entre les deux parties dans les locaux de l’IA n’a pas pu se tenir”, se plaignent les parents d’élèves.

Selon le président de l’Association des parents d’élèves de l’Ecole protestante de Dieppeul, Mame Abdoulaye Tounkara, «l’IA a appelé, dès le lendemain de la déposition de notre requête. Elle nous a ensuite informés qu’une rencontre sera organisée entre les deux parties. Malheureusement, l’Inspection a rappelé, hier pour nous informer que la rencontre ne se tiendra pas, car elle n’arrive pas à joindre les déclarants responsables des Ecoles. Ces derniers n’ont répondu à aucun de ses appels».

L’Association des parents d’élèves a saisi un huissier, depuis mercredi. Elle envisage de saisir le juge des référés contre la proposition des responsables de l’Ecole qui réclament le paiement d’un mois et le restant, suivant un moratoire. Pour les parents d’élèves, cette proposition n’arrange en rien le problème, car les parents doivent aussi bien s’acquitter des frais d’inscription que des fournitures de classes, sans compter la cotisation parentale.

Seynabou FALL (Actusen.sn)

Dans la même rubrique...

INTROSPECTION

Actusen

Accusés d’avoir lynché à mort Babacar Ba à coups de gourdin, de machette et de pelle : Moussa Boye, Serigne Abo Madyana Fall et Babacar Guilene Diallo risquent la réclusion criminelle à perpétuité

Actusen

Marché d’un montant de plus de 6 milliards F Cfa : l’Armp freine Pape Demba Bitèye et la Senelec

Actusen

Laissez un commentaire