A LA UNE News

Les assurances de Diouf Sarr sur la maladie mystérieuse : «il n’y a aucun élément au plan scientifique permettant d’indexer la dangerosité des poissons»

La maladie mystérieuse apparue à Thiaroye sur Mer préoccupe le ministre de la Santé et de l’Action sociale. Abdoulaye Diouf Sarr a effectué, ce vendredi, une visite au centre de Santé de Mbao, où sont admis des pêcheurs infectés par la maladie. Pour le ministre-maire de Yoff, il n’y a aucun élément au plan scientifique permettant d’indexer la dangerosité des poissons après la multiplication des cas de dermatoses chez des pêcheurs revenus de la mer.

«Il n’y a pas à ce niveau-là, jusqu’au moment où nous vous parlons, une situation qui mérite à ce qu’on alerte. La maladie n’est pas contagieuse, ce n’est pas un virus et le nombre de malades diminue considérablement. Donc, vous pouvez être rassurés à ce niveau-là», déclare Abdoulaye Diouf Sarr qui était en compagnie de Alioune Ndoye et de Abdou Karim Sall respectivement ministre des Pêches et de l’Economie maritime et ministre de l’Environnement et du Développement durable.

Diouf Sarr a confirmé également que la cause n’est pas virale et d’autres pistes sont explorées notamment, la piste toxique et la piste des algues. «Nous attendons quand-même, la confirmation du Laboratoire. En tout cas un nombre relativement important de pêcheurs a été touché. Donc quelque 388 voire 400 pêcheurs. C’est au fur et à mesure qu’ils arrivent de la mer qu’on les prend en charge», a-t-il fait savoir.

A l’en croire, «ce que nous pouvons retenir, c’est que tout le dispositif est mis en branle pour véritablement faire la prise en charge aussi bien sociale que médicale, en attendant d’apprécier et d’avoir de manière sûre, la cause de cette maladie». «Ce qu’il faut noter, c’est que jusque-là, nous n’avons pas vu de cas secondaires. Il n’y a pas eu de contamination. Je crois que c’est déjà assez encourageant de le dire», a-t-il ajouté.

Mansour SYLLA (Actusen.sn)

 

 

Dans la même rubrique...

INTROSPECTION

Actusen

Accusés d’avoir lynché à mort Babacar Ba à coups de gourdin, de machette et de pelle : Moussa Boye, Serigne Abo Madyana Fall et Babacar Guilene Diallo risquent la réclusion criminelle à perpétuité

Actusen

Marché d’un montant de plus de 6 milliards F Cfa : l’Armp freine Pape Demba Bitèye et la Senelec

Actusen

Laissez un commentaire