Contribution

Macky, n’ a-t-il pas choppé le virus de WADE ?

*De la crise des subprimes de 2008 à la pandémie du Coronavirus de 2019*.
Le Point de vue de *Mbaye Gueye Guityr,  Professeur d’Enseignement général.*
Du moins, l’histoire n’est-elle pas entrain de bégayer ?
_En *2000*, Abdoulaye WADE est porté au pouvoir avec toutes les promesses de *l’Alternance*. Les Sénégalais avaient marre de l’immobilisme politique tant accusè aux Socialistes.
_En *2007*, Wade est réélu pour un 2nd mandat grâce, certainement, à ses *réalisations en termes d’infrastructures*. Les Sénégalais l’attendaient maintenant à régler les *problèmes sociaux économiques du pays* pour son 2nd mandat. Wade fait la sourde oreille et continue sur sa folie d’infrastructures très budgétivores.
– Un an plus tard après sa réélection, en *2008*, une crise économique (crise des subprimes), née aux États-Unis, se mondialise et touche profondèment l’économie sénégalaise (hausse vertigineuse des prix, crise énergétique avec des délestages incessants, inondations dans la banlieue, crise des valeurs etc..). Les sènégalais commencent à se lamenter, s’indignent et dénoncent le pouvoir en place. C’est le début de la décadence avec des  manifestations tous azimuts *(23 Juin).* Cette décadence se  matérialise en *2012*. Wade est évincé du pouvoir par les Sénégalais qui installent Macky  SALL comme nouveau Président du Sènégal.
_En *2012*, Macky devient donc Président de la République du Sénégal.
_En *2019*, Macky est réélu avec contestation de l’opposition. Beaucoup de  Sénégalais ont validé son 1er mandat (certainement, grâce à ses *réalisations*) et l’attendaient, lui aussi, à règler les *problèmes socio-èconomiques du pays* dans ce 2nd mandat. Macky est obnubilé par ses sentiers de Diamniadio, son TER et continue avec ses réalisations très coûteuses.
_ Cette même année, en décembre *2019*, une maladie née en Chine (Covid-19) se mondialise et touche profondément les économies des pays. Cette crise sanitaire fragilise également l’économie sénégalaise. Les Sénégalais commencent en avoir ras le bol, s’indignent et se revoltent (crise politico-économique  déclanchée par les *évènements Adji-Sarr du 03 Mars 2021*).
On l’entendra plus tard reprendre les propos de Charles De Gaulle avec son fameux ” *Je vous ai compris* .”
Cette crise  économique est entrain de gagner du terrain avec la flambée des prix sur les denrées alimentaires, un  chômage élevé et les problèmes d’inondations dans la banlieue dakaroise.
À la lumière de tels faits similaires, le régime actuel, n’est-il pas entrain de  faire bégayer l’histoire ou assiste-t-il impuissamment à  l’histoire qui bégaye ?
Mbaye Gueye Prof HG

Dans la même rubrique...

“Victoire de Benno : un vote barrage contre l’extrémisme politique” (par Doudou Ka)

Actusen

Et si la toute pauvre créature humaine doublée du tout petit militant de l’APR, à Linguère, que je suis, parlait à Son Excellence, Monsieur Macky SALL, Président de la République (par Bakhao FALL).

Actusen

Macky Sall, seul au monde ! (Par Lass Badiane)

Actusen

Laissez un commentaire