A LA UNE News Société

Pour mettre de l’ordre dans le secteur de la presse : le Synpics organise les assises des médias à partir du 15 novembre

Le Syndicat des professionnels l’information et de la communication du Sénégal (Synpics) a décidé d’organiser à partir du 15 novembre des assises des médias au Sénégal. L’annonce a été faite, ce mercredi, par le secrétaire général dudit syndicat.

«Nous allons organiser à partir du 15 novembre prochain les assises des médias du Sénégal. Ce sera un ensemble d’exercice d’analyses, d’initiatives et de propositions. Nous espérons au sortir de ces assises que toutes les initiatives qui seront prises et que nous nous présenterons comme étant des voies de sortie de crise recevront le soutien des acteurs de notre société», a fait savoir Bamba Kassé qui s’exprimait lors d’une conférence de presse.

Le secrétaire général du Synpics pense que ces assises vont permettre d’améliorer le quotidien des travailleurs des médias.

«Aucune entité politique ou politicienne n’a pris l’initiative d’aller au secours du secteur de la presse, surtout quand il s’agit des questions structurelles. Sur certains combats, le secteur n’aura aucun soutien venant d’un acteur politique majeur ou même mineur. Nous devons nous mobiliser et essayer de faire face aux difficultés», a préconisé Bamba Kassé. Le syndicaliste a profité de son face-à-face avec la presse pour revenir sur la situation au groupe D-Média qui traverse des moments compliqués suite au blocage de ses comptes bancaires par le fisc.

Bamba Kassé a abordé également la situation de certains employés de la Radiotélévision Sénégalaise (Rts) et du groupe Excaf Télécoms. «Au-delà de la Rts, nous sommes aujourd’hui inquiets pour certains travailleurs. Actuellement, des entreprises qui jusqu’ici ont fait l’objet d’alertes n’ont pas réagi dans le sens que nous voulons, à commencer par Excaf qui cumule des arriérées de salaires qui vont de 6 à 9 mois», a déploré Bamba Kassé.

S’agissant du journal ‘’LeTémoin’’, le syndicaliste, a annoncé qu’il compte accompagner les travailleurs au tribunal pour qu’ils soient rétablis dans leurs droits.

Mansour SYLLA (Actusen.sn)

Dans la même rubrique...

A quelques jours des investitures des candidats aux élections locales : des leaders de Benno lavent leur linge sale à la Dic

Actusen

Touba : un apprenti chauffeur échappe à la mort pour une histoire de 200 F Cfa

Actusen

Déclaration de politique environnemental : les engagements du directeur du Coud, Maguette Sène pour relever les défis   

Actusen

Laissez un commentaire