A LA UNE People & Sports

Pour un premier face-à-face électrique : Eumeu Sène et Lac 2 se promettent la guerre !

Les champions de Pikine et du Walo ont annoncé la couleur, hier, pour leur prochain combat. En effet, lors de leur premier face-à-face, Eumeu Sène et Lac 2 se sont promis la guerre.

Pour leur premier face-à-face, qui s’est tenu dans une salle de sport de la place, Eumeu Sène et Lac de Guiers ne se sont pas caressé le dos. Les deux lutteurs se sont passé des civilités, annonçant rapidement la couleur pour leur troisième confrontation qui s’annonce déjà électrique. Pour le champion de Walo qui a été le premier à répondre aux questions des journalistes, son duel contre le lutteur de Pikine est une aubaine, une occasion qu’il attendait depuis fort longtemps. «Je remercie le père Gaston car ce combat je l’attendais avec impatience. Je respecte beaucoup cette confrontation parce qu’Eumeu on s’est croisé deux fois. Le premier s’est soldé par un match nul notre deuxième combat il m’a battu et là on doit se croiser pour une troisième fois», a déclaré Lac 2.

Lac 2 : «ce qu’il (Eumeu) avait connu contre Modou Lo, il risque de connaître pire avec Lac de Guiers»

Sans langue de bois, le tombeur de Boy Niang laisse croire qu’il va prendre sa revanche sur le chef de file de Tay Shinger. «Il avait usé de son expérience pour me battre. Je voudrais qu’il sache que le jeune lutteur a grandi, et je suis venu prendre ce qui me revient. Notre premier combat était très difficile et ce jour-là tous les amateurs étaient contents. Pour ce combat, je vais gagner s’il plaît à Dieu». Très sûr de lui, le lutteur Walo estime qu’il va infliger une défaite sans précédent à son adversaire. Il prévient l’ancien roi des arènes: «ce qu’il avait connu contre Modou Lo, il risque de connaître pire avec Lac de Guiers !»

«Lac de Guiers me connait très bien. Lors de notre combat, je l’ai corrigé, c’est l’arbitre qui est venu l’aider»

Mais la réponse ne s’est pas fait attendre du côté d’Eumeu qui a sèchement remis son adversaire à sa place. «Mon dernier combat contre Modou Lo je l’ai perdu, mais Lac de Guiers me connaît très bien. Lors de notre combat, je l’ai corrigé, c’est l’arbitre qui est venu l’aider», a lâché l’ex roi des arènes. Poursuivant, il ajoute : «Je dis souvent qu’on reconnaît les champions lorsqu’ils font leur retour. C’est un combat que je respecte beaucoup. On me connait plus sur les actes que sur les paroles. On va préparer le combat comme il se doit». Balayant toutes idées de différence d’âge entre  son adversaire et lui, l’ex lieutenant de Tyson précise : «Nous sommes tous de la même génération, des égaux, ces histoires des grand et petit n’existent pas. On s’était croisé, je l’avais battu. Je prie pour avoir une nouvelle  victoire sur lui».

Actusen.sn

Dans la même rubrique...

Nouvelle stratégie de communication : le gouvernement face à la presse tous les 15 jours

Actusen

Ahmad Ahmad condamné :  l’intérim de M. Constant Omari prolongé

Actusen

Condamné par la Fifa : Ahmad Ahmad interdit de toute activité relative au football pour une durée de cinq ans !

Actusen

Laissez un commentaire