A LA UNE News Société

Promptitude dans la livraison des chantiers du Coud avant le 03 octobre : quand les étudiants veulent orchestrer une indisponibilité pour reprendre les cours

Le collectif des Amicales de l’UCAD indique dans une note que «dans le suivi et l’évaluation des travaux et chantiers de vacances, le Collectif a effectué une visite inopinée ce jeudi 22 septembre au niveau du campus social pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux». Selon les étudiants, «à l’issue de cette visite, le Collectif a noté avec beaucoup de regret une lenteur sur l’avancement des travaux qui risquerait de compromettre la rentrée prévue le 03 octobre prochain».

«Face à cette situation qui menace le respect du calendrier universitaire et de la cascade de conséquences qui peut en découler, le Collectif des Amicales de l’UCAD interpelle directement l’administration du COUD et l’invite à mettre tout le sérieux et toute la rigueur qui s’imposent pour pouvoir terminer les travaux d’ici le 1 octobre car aucun report de la rentrée ne sera admis cette année vus les retards déjà enregistrés sur le déroulement du calendrier universitaire».

Seulement, cette note traduit la liberté dont jouissent les étudiants. Même s’il y a des nouveaux bacheliers qui vont venir prochainement, les chantiers en construction ne peuvent en aucun cas empêcher la bonne reprise des cours d’autant qu’avant d’aller en vacances ces mêmes chantiers étaient en état. Et l’autre chose, même si le respect des délais de livraison de ce chantier est important, il convient de rappeler que ce délai n’était pas fixé avant ce 03 octobre d’autant que la société qui a gagné le marché a rencontré des difficultés, indépendantes de sa volonté, au cours de ce projet.

Si les étudiants estiment que, toutefois, toute passivité de la part des autorités universitaires vis-à-vis de cette présente alerte sera considérée comme manque de volonté et fera par ricochet l’objet d’une nouvelle et imminente opération de la part du Collectif, il convient de se demander s’ils ne veulent vraiment pas orchestrer une indisponibilité, difficilement injustifiable, pour reprendre les cours à date échue.

Actusen.sn

Dans la même rubrique...

Revalorisation des salaires des travailleurs de l’agriculture : la première promesse de Aly Ngouille Ndiaye après sa prise de fonction 

Actusen

Nécrologie : décès du journaliste Soro Diop dans un accident de la route

Actusen

Menace de mort et violence et voie de fait : Moussa Lô traduit son oncle en justice

Actusen

Laissez un commentaire